Manifestations pour le Régime Local le samedi 21 mai 2016 à Strasbourg, Mulhouse et Metz

Publié le 09/05/2016 à 13H53
Le Régime Local d’Alsace – Moselle : une garantie solidaire face à la maladie

Tract manifestations Régime Local-mai2016

 

Qui est concerné par le Régime Local ?

Les salariés, leurs ayants-droit et les retraités sont couverts avec un taux de cotisation unique de 1,5 %. Ce taux n’augmente ni selon l’âge, ni le nombre d’enfants, ni la maladie. Cette cotisation s’applique aux revenus déplafonnés. Les entreprises ne participent pas au financement. Les retraités et les demandeurs d’emplois les plus modestes sont exonérés de cotisation. Les demandeurs d’emplois sont couverts sans limitation de durée.


Le Danger ?
Pour les salariés, les prestations servies par le Régime Local, représentent au moins 72 % des prestations minimales prévues par la loi. Il reste donc 28 % à couvrir. En l’état actuel de la Loi, si rien ne change, au 1er juillet, en Alsace-Moselle, les salariés payeront 86 % de la complémentaire santé obligatoire contre 50 % dans les autres départements. Cette différence de traitement constituera une rupture d’égalité qui entrainera de nombreux contentieux juridiques mettant en DANGER le Régime local et pourraient conduire à sa disparition.
Donc contraindre plus d’un million de personnes (400 000 retraités, 26 500 invalides et 622 000 ayants-droit) à recourir à des assurances individuelles beaucoup plus chères pour être remboursées comme aujourd’hui parce qu’hors tout système solidaire.

Frace (hors Alsace-Moselle)Alsace-Moselle aujourd'huiAlsace-Moselle à compter du 1er juillet 2016

? Quel salarié assuré au Régime Local ne voudrait pas voir sa cotisation passer de 86 à 50 % ?

? Quelle entreprise hors d’Alsace-Moselle ne voudrait pas voir sa contribution à la complémentaire santé passer de 50 % à 14 % ?

Le gouvernement suite au rapport remis fin 2015 par 4 parlementaires de la région (la sénatrice Patricia Schillinger, le sénateur André Reichardt, les députés Philippe Bies et Denis Jacquat) a choisi le statu quo.
Donc condamne le Régime Local à disparaitre à moyen terme.

Agissons !
Pour que la solidarité offerte par le Régime Local ne soit pas remise en cause par des statu quo politiques :
tous à la manifestation le 21 mai 2016 à Mulhouse – Strasbourg ou Metz !

Pour demander au gouvernement et à nos élus d’aller au-delà des paroles en faisant voter la Loi indispensable à l’évolution du Régime Local.
La solidarité ne peut pas se satisfaire de paroles, mesdames, messieurs les parlementaires, il est temps de passer aux actes.

Si ce n’est pas encore fait, pensez à signer et faire signer la pétition :

www.regime-local.fr ou scannez le QR Code ! QR Code pétition Régime Local